Closer Acoustics

À propos

La musique et le son étaient toujours autour de moi. C’est mon père qui m’a infecté. Quand j’avais dix ans Il, a acheté un système stéréo, qui à l’époque était un classique en Pologne – un très bel récepteur Radmor 5100noir, platine Daniel, les enceintes Tonsil et un magnétophone à bandes Dama Pik. J’ai toujours devant mes yeux le moment où nous avons écouté un premier vinyle provenant de l’Ouest – The Man Machine du groupe Kraftwerk. C’était en1978. La musique m’accompagne tout le temps. J’ai fais la collection de disques, je les écoute à quand le temps permet. Mes proches le savent très ou même trop bien.    Au débuts de nouveau millenium, j’ai retrouvé dans la maison de mes parents l'ancienne platine vinyle Daniel. Après tant de temps son état n’était plus bon. Je l’ai restauré. C’a été le moment où mon audio est passé à un étape suivant – celui de la création. Je suis retourné aux vinyles. J’ai acheté une Lenco L 75 – une ancienne platine suisse à galet et c’a démarré… Durant une rencontre avec les amis du forum Internet Lencoheaven.net à Beauvechain - une petite localité en Belgique prés de Bruxelles, j’ai écouté un système stéréo minimaliste construit par un ami d’Allemagne, qui m’a enchanté par sa sonorité très spéciale. Un mini amplificateur à tubes de 1,5 Watts de puissance, un serveur de fichiers et ce qui est le plus important les enceintes acoustiques à résonance très légères avec d'anciens haut-parleurs large bande Philips 9710 Alnico. J’ai entendu quelque chose que les enceintes connues de moi avaient un grand problème à restituer. Mon énergie de mélomane et d’audiophile s’est dirigée vers les enceintes acoustiques. J’ai commencé les expérimentes avec la construction des enceintes. Comme d’habitude quand j’entre dans une région nouvelle j’apprends beaucoup et comme toujours ma connaissance de langues étrangères était très utile. Je lisais tout ce que j’ai pu trouver. Les livres sur l’acoustique et la reproduction du son, l’histoire de la construction d’haut-parleurs, l’histoire de la construction des enceintes et finalement les bouquins sur l’ébénisterie. J’achetais des haut-parleurs et j’ai construisait les enceintes selon de différentes recettes pour entendre les différences de la sonorité de chacune construction avec le même haut-parleur. J’apprenais l’acoustique. Durant mes recherches des haut-parleurs large bande j’ai trouvé les large-bade de Supravox avec des membranes légères en papier, don l’histoire de fabrication a plus de cinquante ans. Grace à la neutralité et linéarité exceptionnelle de la reproduction du son Supravox a pu équiper les studios de la radiotélévision enFrance à l’époque – d’où le nom de la série d’haut-parleurs Supravox RTF. Quand je les ai écoutés pour la première fois j’ai su, que j’avais trouvé un grand morceau de l’image sonore, que je poursuivait.  Il restait à faire une juste enceinte acoustique. La propre enceinte bien coordonnée avec les haut-parleurs c’est une quintessence de la toute conception d’une enceinte acoustique. Ici de nouveau l’obstination dans la recherche et une pincée de bonheur ont aidé. Parmi les milliers de pages de la littérature, que j’ai lues, j’ai trouvé une recette couverte de poussière pour une enceinte acoustique, qui devrait permettre préserver la vivacité à l’haut-parleur ainsi que sa sensibilité et en plus réduire la quantité d’ondes stationnaires. Après les études du volume et de la forme, le dessin a atterré dans l’atelier de menuiserie. Cette fois, c’est mon frère Andrzej, qui s’occupe de la restauration d’anciens meubles et de la menuiserie de meubles a réalisé le prototype. Puisque déjà on a travaillé ensemble sur un autre projet, duquel je m’attendais beaucoup cette réalisation était encore une dans la série d’expérimentes, dont le résultat était difficile à prévoir à l’avance. Dès que nous avons installé les haut-parleurs et joué une musique, il s’est avéré que cette épreuve valait la peine. C’était du jamais entendu chez moi. Du coup tous les autres projets ont été arrêtés. La différence de sonorité était si importante, qu’il n y avait plus de doutes ce qu’on allait faire. C’est comme ça que sont nés Adam et Eva, nos premiers modèles. 
Encouragé par une très bonne réception de mes amis audiophiles ici et à l’étranger, j’ai décidé de joindre les forces avec mon frère et offrir Adam et Eva au public. 

Juin, 2013 
Jacek Grodecki

see reviews of our products
reviews

Have a Question?

Please call +48 602 717 444 or fill out and submit the request below:

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.